2013-09-08

Rien n’est plus responsable que de prier


Méditation du frère Roger à Taizé.
Messe du 23ème T.O.C.

Voici plus de deux mille cinq cents ans, un croyant écrivait ces paroles: 
"Dieu prépare pour vous un avenir de paix et non de malheur; Dieu veut vous donner un futur et une espérance" (Jérémie 29,11 ; 31,17).

Aspirant à construire un avenir de paix, ce qui signifie une humanité libérée des menaces de violence, certains sont aujourd’hui saisis par l’inquiétude, et se trouvent immobilisés.
Mais n’est-il pas vrai qu’il y a aussi, à travers le monde, des jeunes inventifs, créateurs ? Ces jeunes sont conscients que ce qui peut paralyser l'être humain, c’est bien souvent le découragement.
Aussi ces jeunes cherchent-ils, de toute leur âme, à participer à la préparation d’un avenir de paix, et non de malheur. Plus qu’ils ne le supposent, ils parviennent déjà à faire de leur vie une lumière qui, autour d’eux, éclaire de vastes zones de l'humanité.
A Taizé, certaines soirées d’été, sous un ciel chargé d’étoiles, nous entendons les jeunes par les fenêtres ouvertes. Nous demeurons étonnés qu’ils soient si nombreux ; ils viennent, cherchent, prient, repartent.
Et je me dis : leurs aspirations à la paix et à la confiance sont comme ces étoiles dans la nuit. Elles soutiennent une espérance si essentielle.
Oui, qui se tient en présence de Dieu dans une attente priante peut porter une insondable espérance pour le futur de l’humanité.
Et comment ? Plus on vit une prière toute simple et toute humble, plus on devient attentif à ceux qui nous entourent.
Un croyant qui prie devient un reflet de Dieu, de Dieu qui ne peut qu’aimer. Un croyant qui prie est conduit à aimer et à l’exprimer par sa vie.
La prière n’éloigne pas des préoccupations du monde d’aujourd’hui, au contraire la prière rend encore plus responsable. Rien n’est plus responsable que de prier.
Je le redis encore une fois, cherchons à comprendre ce que signifient ces paroles: rien n’est plus responsable que de prier.

Sem comentários:

Publicar um comentário